Approche multidisciplinaire des troubles du déficit attentionnel et de la sur-activité chez l’enfant

Les troubles du déficit attentionnel avec ou sans hyperactivité font l’objet d’un nombre croissant de demandes de consultations au sein de notre cabinet.

Travaillant en synergie, nous proposons depuis quelques mois une approche holistique, alliant thérapie, rééquilibrages  alimentaire, émotionnel et corporel, entretien de guidage parental à domicile et coaching scolaire.

Population concernée : enfants âgés entre 6 et 12 ans, présentant après anamnèse, des troubles attentionnels et/ou d’agitation ; le repérage se fait selon la grille établie par Corinne Droehnlé-Breit ou suite au diagnostic posé par un médecin neuro-pédiatre.

L’approche est ainsi multiaxiale, se déroule sur 6 à 8 mois  et le protocole d’aide s’adresse tant à l’enfant, à ses parents, qu’aux partenaires scolaires. Parmi ces mesures, les modalités cognitivo-comportementales prédominent dans tous les domaines d’aides et visent à rendre concret et pragmatique, les ressources à installer, tant au niveau de l’enfant, que de son entourage, familial et scolaire.

L’ensemble du protocole est jalonné par une approche thérapeutique, dédiée à l’enfant et d’une autre réservée aux parents et dispensée à domicile. Les aides s’appuient sur plusieurs techniques, dont l’entretien clinique, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC), l’EMDR et le casque de réalité virtuelle.

La thérapie dédiée à l’enfant visera à installer des stops, des freins, des filtres,  et lui apprendra à penser avant d’agir, à mentaliser plus qu’agir.

L’approche psychologique sera complétée par des séances de thérapie à domicile, grâce au programme de renforcement des compétences familiales, pour aider les parents à mieux gérer le comportement de leur enfant : dépolluer l’environnement de l’enfant, installer in situ des symboles et repères  (stops, calendriers, timeur, donner une consigne à la fois, donner des responsabilités à l’enfant, l’encourager, utiliser des routines et repères temporels, mettre en place des moments de pause en cours d’activité et établir des règles claires dans des temps limités etc), afin que l’enfant apprenne à rester à sa place, à utiliser ses affaires et à suivre les lignes directives de ses parents.

L’approche ostéopathique explorera la zone crânienne, afin de vérifier tout blocage ou compression à cet endroit, qui pourrait stimuler de façon excessive le cerveau et ainsi intensifier l’agitation et la dispersion de l’enfant. Le lobe frontal est responsable de la concentration et il est donc important  de vérifier si des tensions ne s’exercent pas à cet endroit. 

L’aide sophrologique, dédiée à l’enfant, lui permettra d’apprendre à chasser ses tensions, à éliminer l’agitation, se recentrer, stimuler sa capacité à se canaliser. Grâce à des exercices associant des mouvements doux à la respiration et différentes visualisations mentales,  la sophrologie lui permettra d'apprendre à évacuer la pression et à développer ses capacités mentales, comme la mémorisation et la concentration. L’enfant sera ainsi en mesure d'apprendre plus facilement et de trouver en lui les ressources qui l’aideront à canaliser ses émotions. Des Fleurs de Bach pourront être proposées en renfort.

 

Des entrevues autour de l’alimentation viendront en renfort de la prise en charge, pour installer autant que possible des repas-santé, riche en Oméga 3, zinc, fer et appauvris en glucides simples. Le petit déjeuner sera tout particulièrement soigné, afin de favoriser chez l’enfant une bonne vitalité, en privilégiant des aliments satiétogènes et notamment les protéines, pour restaurer le taux de sérotonine. Ces entretiens visent à tendre vers une alimentation raisonnée et un équilibre nutritionnel personnalisé,  qui restent à la portée de toute famille. Un programme sportif sera encouragé, ajusté à l’âge et aux aptitudes physiques de l’enfant, tout comme une connexion à la nature introduite à travers une approche par la sylvothérapie.

 

L’approche méthodologique et organisationnelle s’intéressera  à sa posture d’enfant et d’élève face à la réalisation d’une tâche, qu’elle soit scolaire ou non, afin d’installer cette compétence : réfléchir, planifier, organiser-préparer, agir-exécuter, évaluer.  

La place de l’école : Un lien avec l’école tout au long de la prise en charge sera mené, afin d’échanger avec les partenaires scolaires autour de la conduite d’élève.

Le projet comprend obligatoirement tous les axes et le nombre de séances par discipline est lié à l’intensité du trouble.

La durée de la prise en charge est de 6 à 8 mois ;  le coût mensuel est compris entre 130 à et 150 euros.

Certaines mutuelles participent au remboursement de nos honoraires (ostéopathie, diététique,  thérapie).

Notre équipe pluridisciplinaire :

Psychologie

03.88.77.99.90

Sophrologie

06.51.02.93.54

Please reload

Diététique

06.17.38.37.35

Ostéopathie

06.51.49.38.06

Psycho-praticienne

06.62.18.91.76

Please reload

Plus d'actualités sur notre page

© 2016 Psy n Co